SPORTS

  • Flyboarding en Floride

    18 Flyboarding en Floride
    Le Flyboard est un engin à sustentation hydro propulsée. Il permet à son utilisateur de se déplacer au-dessus de l'eau, de plonger et bondir hors de l'eau tel un dauphin et de réaliser d'innombrables figures de freestyle.C'est un nouveau sport extrême qui frôle la science-fiction. - Le flyboard fonctionne à l’eau : un tuyau est relié à un jetski afin que le moteur de celui-ci fournisse l’eau sous pression qui permet à l’utilisateur de s’envoler à plus de dix mètres de hauteur en fonction de la puisance du jet-ski. Ce nouveau sport connaît déjà un grand succès. Cocorico, c'est une invention française.
  • Formule 1, essais grand prix de Monaco 2015

    41 Formule 1, essais grand prix de Monaco 2015
    Le Grand Prix de Monaco se dispute sur un circuit mythique que chaque pilote rève de gagner. Gagner à Monaco est très difficile, les voitures passant à quelques cm des rembardes de sécurité. C'est la première fois que j'assiste aux essais de ces bolides que ce soit des Porsche Super Cup, des GP2, des Formules E à moteurs électiques et la catégorie reine les Formules 1. Je n'ai pas toujours été bien placé et je n'avais pas mon 500 mm ce qui fait que certaines photos agrandies manquent un peu de piqué.
  • Grand Prix historique 2016 à Monaco

    23 Grand Prix historique 2016 à Monaco
    Le Grand Prix historique de Monaco existe depuis 1997. Il se déroule, tous les deux ans, sur le même circuit que le Grand Prix de Formule 1 avec en plus le charme des voitures anciennes qui nous proposent une rétrospective splendide des courses automobiles.
  • Kitesurf en Floride

    24 Kitesurf en Floride
    Le kitsurfeurs de June Beach, à proximité de Juno Beach en Floride, se sont régalés : température de l'océan à 26°C et un vent idéal pour ce sport extème. Le kitesurf exige des sites adaptés, notamment en termes d'espace, permettant sa pratique sans risque. Des accidents, parfois mortels, avec la difficile coexistence avec les activités de baignade. Il y a différentes disciplines : Vague, wakestyle, Freestyle, vitesse. Quelques kitsurfeurs dépassent la vitesse de 100km/h. Moi j'ai apprécié le spectacle :=)
  • Monaco, école de voile, dériveur "Optimist"

    23 Monaco, école de voile, dériveur "Optimist"
     L'Optimist est le dériveur d'apprentissage par excellence pour les enfants : on en trouve dans n'importe quelle école de voile ! C'est un bateau assez simple, léger, peu cher, et solide dans sa version école de voile : il est parfait pour débuter la voile. Il s'adresse surtout aux enfants de 7-8 ans à 14-15 ans. Mais on peut débuter l'Optimist dès que l'on sait nager, et continuer jusqu'à 80 ans ; on se sentira juste un peu à l'étroit :=).
  • Monaco, école de voile, dériveur "Topaz Omega"

    17 Monaco, école de voile, dériveur "Topaz Omega"
    L’OMEGA est un bateau spacieux et facile. Il peut être utilisé comme un bateau familial car son très grand cockpit permet d’accueillir 6 personnes. Mais l’OMEGA est aussi un bateau sportif pour un équipage double qui veut pousser au maximum cette belle carène en utilisant trapèze et spi asymétrique
  • Monaco, régates catamarans CG32

    24 Monaco, régates catamarans CG32
    J'ai pu admiré quatre catamarans de course CG 32 dans la baie de Monaco. Ces voiliers volent littéralement sur l'eau grâce à leurs foils. Le voilier monégasque " Le Malizia" dit le "Rusé"  a été ainsi baptisé en hommage à Fransesco Grimaldi, un génois arrivé par la mer en 1297 et qui a établi la dynastie des Grimaldi. Le skipper Pierre Casigarhi est le second fils de la Princesse Caroline de Monaco. Au terme des trois jours de course ponctuées par 11 manches, Jérôme Clerc (Realteam) remporte la victoire devant Team Engie barré par Sébastien Rogues puis Malizia mené par Pierre Casiraghi,
  • Monaco, régates catamarans M32

    28 Monaco, régates catamarans M32
    J'ai découvert et admiré cinq catamarans M32 qui se sont affrontés devant la nouvelle digue de Monaco. Le format de course et la cadence imposée par l’enchaînement des courses ont offert des régates très ouvertes. L'équipage monégasque de Guido Miani (Neverland) termine troisième au général. C’est la première fois qu’un tel évènement est organisé en Principauté de Monaco.  Classement général final : 1. Riccardo Simoneschi (Italia Sailing Team) 27 pts 2. Richard Davies (Section 16) 28 pts 3. Guido Miani (Team Neverland) 32 pts 4. Jacopo Plazzi (FCC Team) 35 pts 5. Hakan Svensson (Vikings) 59 pts
  • Monaco, régates de voiliers J70

    20 Monaco, régates de voiliers J70
    Durant toute la saison hivernale, la baie monégasque s’anime avec la présence de plus de 300 régatiers de 12 nationalités différentes qui participent aux Monaco Sportsboat Winter Series Après les Melges 20 ce sont les J70 qui se sont confrontés dans la baie de Monaco. Ces régates ont pour objectif de permettre à des équipages expérimentés, professionnels ou amateurs, de préparer au plus haut niveau les grands rendez-vous de la saison à venir.
  • Monaco, régates de voiliers Melges 20

    20 Monaco, régates de voiliers Melges 20
    Durant toute la saison hivernale, la baie monégasque s’anime avec la présence de plus de 300 régatiers de 12 nationalités différentes qui participent aux Monaco Sportsboat Winter Series. C’est la flotte des Melges 20 qui a ouvert le bal des régates. Résultats après 4 manches : Valentin Zavadnikov (Synergy), MON, 17 points Krzysztof Krempec (Mag Tiny), POL, 20 points Alexander Novoselov (Victor), RUS, 21 points  
  • Monaco, rallye historique Monte-Carlo 1/3

    32 Monaco, rallye historique Monte-Carlo 1/3
    Comme à son habitude, le Rallye Historique de Monte-Carlo est ouvert aux voitures ayant participé aux éditions des Rallyes Automobiles Monte-Carlo entre 1955 et 1980. Dans le but de donner à toutes les voitures engagées la possibilité de figurer honorablement au classement, il fallait encore en 2017 respecter trois moyennes  et les conserver tout au long de l’épreuve. Le coup d’envoi a été donné le mercredi 25 janvier, avec le départ des premiers parcours de concentration depuis Stockholm (2735 km / 09h10), Glasgow (2092 km / 18h09) et Lisbonne (2212 km / 19h10). Le jeudi 26 celui de Copenhague (2074 km / 12h20) et le vendredi 27 janvier, ceux de Bad Homburg (1242 km / 15h40), Barcelone (1050 km / 17h50) et Reims (1004 km / 20h30). Le départ de l’Etape Finale dans la nuit du 31 Janvier au 1er Février, a été donné à Monaco à partir de 21h00. Les concurrents encore en course après cette dernière nuit contre le chronomètre ont rejoint le Port Hercule de Monaco, aux alentours de 01h20. Résultats du rallye historique 2017 : 1°) L'équipage DECREMER Michel et ALBERT Yannick sur OPEL ASCONA 2000 2°)L'équipage AGHEM Gianmaria et CUMINO Diego sur LANCIA FULVIA COUPE 1200 3°) L'équipage FONTANELLA Gian Mario et SCRIVANI Stefano sur FIAT 128 RALLY
  • Monaco, rallye historique Monte-Carlo 2/3

    25 Monaco, rallye historique Monte-Carlo 2/3
    Comme à son habitude, le Rallye Historique de Monte-Carlo est ouvert aux voitures ayant participé aux éditions des Rallyes Automobiles Monte-Carlo entre 1955 et 1980. Dans le but de donner à toutes les voitures engagées la possibilité de figurer honorablement au classement, il fallait encore en 2017 respecter trois moyennes  et les conserver tout au long de l’épreuve. Le coup d’envoi a été donné le mercredi 25 janvier, avec le départ des premiers parcours de concentration depuis Stockholm (2735 km / 09h10), Glasgow (2092 km / 18h09) et Lisbonne (2212 km / 19h10). Le jeudi 26 celui de Copenhague (2074 km / 12h20) et le vendredi 27 janvier, ceux de Bad Homburg (1242 km / 15h40), Barcelone (1050 km / 17h50) et Reims (1004 km / 20h30). Le départ de l’Etape Finale dans la nuit du 31 Janvier au 1er Février, a été donné à Monaco à partir de 21h00. Les concurrents encore en course après cette dernière nuit contre le chronomètre ont rejoint le Port Hercule de Monaco, aux alentours de 01h20. Résultats du rallye historique 2017 : 1°) L'équipage DECREMER Michel et ALBERT Yannick sur OPEL ASCONA 2000 2°)L'équipage AGHEM Gianmaria et CUMINO Diego sur LANCIA FULVIA COUPE 1200 3°) L'équipage FONTANELLA Gian Mario et SCRIVANI Stefano sur FIAT 128 RALLY
  • Monaco, rallye historique Monte-Carlo 3/3

    30 Monaco, rallye historique Monte-Carlo 3/3
    Comme à son habitude, le Rallye Historique de Monte-Carlo est ouvert aux voitures ayant participé aux éditions des Rallyes Automobiles Monte-Carlo entre 1955 et 1980. Dans le but de donner à toutes les voitures engagées la possibilité de figurer honorablement au classement, il fallait encore en 2017 respecter trois moyennes  et les conserver tout au long de l’épreuve. Le coup d’envoi a été donné le mercredi 25 janvier, avec le départ des premiers parcours de concentration depuis Stockholm (2735 km / 09h10), Glasgow (2092 km / 18h09) et Lisbonne (2212 km / 19h10). Le jeudi 26 celui de Copenhague (2074 km / 12h20) et le vendredi 27 janvier, ceux de Bad Homburg (1242 km / 15h40), Barcelone (1050 km / 17h50) et Reims (1004 km / 20h30). Le départ de l’Etape Finale dans la nuit du 31 Janvier au 1er Février, a été donné à Monaco à partir de 21h00. Les concurrents encore en course après cette dernière nuit contre le chronomètre ont rejoint le Port Hercule de Monaco, aux alentours de 01h20. Résultats du rallye historique 2017 : 1°) L'équipage DECREMER Michel et ALBERT Yannick sur OPEL ASCONA 2000 2°)L'équipage AGHEM Gianmaria et CUMINO Diego sur LANCIA FULVIA COUPE 1200 3°) L'équipage FONTANELLA Gian Mario et SCRIVANI Stefano sur FIAT 128 RALLY
  • Tennis

    139 Tennis