Surgères, église romane Notre Dame

  • Surgères, église Notre Dame de l'Assomption-architecture extérieure

    24 Surgères, église Notre Dame de l'Assomption-architecture extérieure
    L'église Notre-Dame de l'Assomption est une église romane située à Surgères en nouvelle Aquitaine. Construite à la fin du XI° siècle, elle est située à l'intérieur de l'enceinte féodale de la ville. Sur la façade, la répétition de portails aveugles avec les tympans délimités par un cordon, accentue ses lignes horizontales. Elle  est peu structurée verticalement, la plupart des travées du rez-de-chaussée n'ayant pas leur correspondant à l'étage. Le chevet roman, richement décoré, est aujourd'hui encadré par deux chapelles gothiques  et fenêtres en arc brisé, résultat d'un remaniement au XV° siècle.  Le clocher est une curieuse tour octogonale dont les hautes baies, très étroites, encadrées chacune de deux fines colonnes, donnent à l'ensemble l'apparence d'orgues colossales. Il abrite quatre cloches, dont une daterait du XVIII° siècle. Elle est classée et pèse 420 kg.
  • Surgères, église Notre Dame de l'Assomption-intérieur

    24 Surgères, église Notre Dame de l'Assomption-intérieur
    Située à l'intérieur de l'enceinte féodale qui lui fait écrin, l'église Notre-Dame de l'Assomption de Surgères en Saintonge date de la fin du XI° siècle. L'intérieur de l'église est composé d'une nef et de deux bas-côtés séparés par des piliers rectangulaires aux angles abattus avec quatre travées qui, depuis les XV° et XVI° siècles, remplacent les six travées romanes. Les bras du transept sont remaniés au XV° siècle et les absidioles romanes, dont on peut voir les bases, laissent place à des chapelles gothiques. Le choeur est construit sur une crypte.  L'église est dotée d'un mobilier liturgique moderne : autel, tabernacle, ambon (pupitre), luminaires, vitraux...
  • Surgères, église Notre Dame de l'Assomption-La façade

    42 Surgères, église Notre Dame de l'Assomption-La façade
    L'église romane Notre Dame de l'Assomption de Surgères des XI° et XIII° siècles, en Saintonge, nouvelle Aquitaine, s'impose par l'ampleur de sa façade de 23 m de longueur. Celle-ci met en relief la qualité d'inspiration des modillons et des sculptures : atlantes, acrobates, musiciens, lions, griffons, singes, éléphants…  Sur les cordons qui sont des moulures décoratives, on découvre pas moins de 116 personnages. Sur la corniche du haut, en ayant le nez en l'air, on découvre des scènes de travaux des champs qui alternent avec des animaux fantastiques.
  • Surgères, église Notre Dame de l'Assomption-la crypte

    9 Surgères, église Notre Dame de l'Assomption-la crypte
    La crypte de l'église romane Notre Dame de l'Assomption de Surgères, en Saintonge, en nouvelle Aquitaine, fut édifiée après la construction de l'église, vers la fin du XII° siècle. Les fresques peintes sur les voûtes et les parois datent du XVI° siècle.