Colmar, Alsace

  • Colmar la collégiale St Martin, architecture extérieure

    24 Colmar la collégiale St Martin, architecture  extérieure
    Construite de 1235 à 1365, la collégiale Saint-Martin de Colmar en Alsace (appelée Cathédrale par les colmariens) est une œuvre majeure de l'architecture gothique en Alsace. La tour sud fut victime d'un incendie qui détruisit en 1572 sa charpente et son couronnement. Elle fut remplacée, trois ans plus tard, par l'original lanternon à bulbe qui donne à l'édifice sa silhouette caractéristique. L'église a connu quelques campagnes de restauration dont la dernière, achevée en 1982, a permis de trouver les fondations d'une église de l'an mil ainsi que des traces d'agrandissements successifs aux XIè et XIIè siècles. La sonnerie des cloches de la collégiale est considérée par les experts comme l'une des plus harmonieuses de France
  • Colmar, les gargouilles de la collégiale St Martin

    24 Colmar, les gargouilles de la collégiale St Martin
    De nombreuses gargouilles bordent la corniche extérieure de la collégiale St Martin de Colmar, particulièrement sur le pourtour du chevet. Certaines représentent des porcs, et l’une d’elle représente un juif, reconnaissable à sont chapeau pointu typique de la représentation médiévale, chevauchant le truie. Cette imagerie populaire de l’époque médiévale, où l’Eglise favorisait l’antijudaïsme religieux, était très courante dans le Saint-Empire, mais rare en Alsace, hormis à Colmar. A partir de la fin du XII° siècle, l’art chrétien de la renaissance présente les Juifs assimilés ou complices du démon, habitant l’Enfer, ayant des mœurs lubriques et animales.
  • Colmar, Portail St Nicolas de la collégiale St Martin

    38 Colmar, Portail St Nicolas de la collégiale St Martin
    Le portail saint Nicolas se trouve sur la façade sud de la collégiale saint Martin de Colmar en Alsace. La partie basse du tympan en plein cintre montre Saint Nicolas entouré à sa droite de trois jeunes filles qu’il a sauvées d’un sombre destin A sa gauche, trois jeunes hommes, représentant probablement le miracle de la résurrection de trois enfants, perdus en forêt, et hébergé par un boucher qui s’empressa de les tuer et de les mettre au saloir… Ce tympan inférieur est surmonté d’un second tympan en arc brisé représentant le Jugement dernier. Les voussures de l’archivolte sont décorées de motifs végétaux et sur l’arc extérieur de l’archivolte se succèdent, appuyées sur un visage de femmes et de jeunes-hommes au beau sourire ainsi que diverses figures bibliques. Les piédroits du portail sont formés de trois colonnes à chapiteau végétal, entre lesquelles l’artiste a figuré de nombreuses têtes et corps, figures grimaçantes, sans doute des éléments récupérés de l’ancien édifice roman.
  • Colmar, l'intérieur de la collégiale St Martin

    36 Colmar, l'intérieur de la collégiale St Martin
    L'intérieur de la collégiale St Martin de Colmar,, qui a subi des dégradations au cours de la Révolution française, présente un aspect dépouillé depuis que le mobilier installé au xixe siècle a été malencontreusement supprimé. L'église possède cependant des sculptures (autel, Vierge) et vitraux (tête du Christ sans barbe au-dessus du portail nord, du début du xiiie siècle) du Moyen Âge, très bien conservés. La cathédrale possède par ailleurs un bel orgue, dont le buffet fut réalisé au XVIIIe siècle par le facteur Silbermann. Un deuxième orgue, situé dans le choeur, permet de donner des concerts à deux orgues​ On notera que l'église a également abrité pendant de nombreux siècles la fameuse Vierge au buisson de roses, peinte en 1473 par Martin Schongauer , volée en 1972, puis retrouvée fortuitement en 1973 et installée à l'église des dominicains, où elle est maintenant conservée.
  • Colmar l'église des Dominicains

    30 Colmar l'église des Dominicains
    Débutée en 1283, la construction de l’église des Dominicains date pour l’essentiel de la première moitié du XIVe siècle.  L’installation d’un décor baroque en 1720, rompit avec l’austérité première de l’église. Aujourd'hui et depuis 1973, l’église des Dominicains, désacralisée, abrite le chef d’œuvre de Martin Schongauer, la Vierge au Buisson de Roses, jusqu’alors exposé à la Collégiale Saint-Martin. Le cloître de l'ancien couvent des Dominicains accueille régulièrement des concerts de musique de chambre. Aujourd'hui, il est devenu l'un des lieux phare de la partie "off" du célèbre Festival International de Colmar.
  • Colmar, cloître de l'église des Dominicains

    22 Colmar, cloître de l'église des Dominicains
    Situés au nord de l'église des Dominicains de Colmar, en Alsace, les bâtiments conventuels et le cloître furent construits par les frères dominicains vers 1300. Dévasté par un incendie en 1458, le cloître fut reconstruit dans son style d'origine par le frère Rodolphe Fuchs. Le cloître et le couvent connurent des fortunes diverses à partir de la Révolution : Caserne de gendarmerie, puis école d'instituteurs. Depuis 1951 ils accueillent la bibliothèque de la Ville et comporte pas moins de 1217 manuscrits (les plus anciens datent du VIIIe siècle), 2 300 incunables, 50 000 livres du XVIe siècle, une collection de 40000 alsatiques, ainsi que de nombreux documents iconographiques et pièces de numismatique. Ces très riches collections colmariennes lui donne vocation à être une bibliothèque patrimoniale de premier rang. Le cloître accueille régulièrement des concerts de musique de chambre. Aujourd'hui, il est devenu l'un des lieux phare de la partie "off" du célèbre Festival International de Colmar.​
  • Colmar, chapelle saint Jean des chevaliers de Malte

    18 Colmar, chapelle saint Jean des chevaliers de Malte
    Les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem fondèrent à la fin du XIIe siècle un établissement hospitalier à Colmar en Alsace. La chapelle Saint Jean a été bâtie  en 1268 dans l'ancien choeur de l'église. Elle est décorée de fresques et de vitraux gothiques. Elle renferme un retable dédié à Saint Jean le Baptiste, sculpté  en 1907 par les ateliers Klem de Colmar. Après sa belle rénovation, la chapelle a été classée en 2009 au patrimoine de la ville de Colmar