Talmont sur Gironde, église romane Ste Radegonde

  • Talmont sur Gironde, église romane Ste Radegonde-intérieur

    31 Talmont sur Gironde, église romane Ste Radegonde-intérieur
    L'église romane Ste Radegonde de Talmont sur Gironde du XII° siècle, en Charente maritime, est composée d'une nef, d'un transept sur lequel sont greffées deux absidioles et d'un profond chœur terminé en abside. Au 15e siècle, une partie de la nef s'effondre suite à un éboulement de la falaise ; il en subsiste une travée fermée par une sobre façade. 
  • Talmont sur Gironde, église romane Ste Radegonde-architecture extérieure

    31 Talmont sur Gironde, église romane Ste Radegonde-architecture extérieure
    Construite au 12e siècle, à l'initiative des bénédictins de l'abbaye de Saint-Jean d'Angely, l'église romane Ste Radegonde de Talmont sur Gironde, en Charente maritime,  se trouve sur un promontoire face à l'estuaire de la Gironde. Le chevet présente un intéressant décor d'architecture. Rythmé par des contreforts-colonnes, il est divisé en trois niveaux délimités par des bandeaux. Le deuxième registre est alternativement animé par les baies qui éclairent le chœur et par des arcades aveugles décorées de motifs géométriques. L'ensemble est couronné par une corniche à modillons ornés de têtes humaines, animales ou de monstres. Cette composition d'arcades superposées se retrouve fréquemment dans les églises romanes de Saintonge. La façade nord du transept est un autre élément marquant de cette église. Elle présente les caractéristiques d'une façade principale, généralement aménagée à l'ouest des églises. Le portail et les deux arcades aveugles qui l'encadrent sont ornés d'un riche décor sculpté, malheureusement très érodé. Ce décor apparaît comme un programme à l'attention des fidèles, porteur d'un discours chrétien sur la condition de l'homme aux prises avec le Mal (à gauche), les moyens de son Salut (au centre) et le sacrement de pénitence (à droite). Le cimetière marin comporte de nombreux cénotaphes. L'église se trouve sur la voie Turonensis du chemin de St Jacques de Compostelle