Anzy-le-Duc, église romane Notre Dame de l'assomption-

  • Anzy-le-Duc, église romane Notre Dame de l'Assomption- architecture extérieure

    23 Anzy-le-Duc, église romane Notre Dame de l'Assomption- architecture extérieure
    L'église romane Notre Dame de l'Assomption d'Ansy-le-Duc dans le Brionnais, Bourgogne, a été bâtie entre la fin du XI° et le début du XII° siècle. Elle était l'ancienne église du prieuré d'Anzy-le-Duc dont on voit encore quelques bâtiments qui jouxtent l'église. Elle est l'une des plus belles églises du Brionnais par la qualité de son décor sculpté et par ses proportions harmonieuses. Au flanc sud de l'église, les modillons qui supportent l'entablement des corniches sont presque tous figuratifs. Le clocher roman octogonal est l'un des plus beaux du brionnais. Il est orné aux trois étages de baies cintrées géminées séparées par des colonnettes et surmontées de bandes lombardes. La façade occidentale est percée d'un remarquable portail dont le linteau , le tympan et l'archivolte à double présentent une décoration sculptée très riche. Les sculptures on été martelées lors de la Révolution Française.
  • Anzy-le-Duc, église Notre Dame de l'Assomption-intérieur

    50 Anzy-le-Duc, église Notre Dame de l'Assomption-intérieur
    La nef de l'église Notre Dame de l'Assomption d'Anzy-le-Duc dans le Brionnais, modèle d'équilibre, est un prototype de l’architecture romane de la Bourgogne. Le transept est bas et saillant par rapport à la nef. La nef et le chœur comptent 40 chapiteaux romans, décorés de scènes historiées de thèmes bibliques, de scènes allégoriques ou symboliques, d’animaux fantastiques ou de motifs végétaux. Les peintures murales découvertes au milieu du XIXe siècle, elles ont alors fait l'objet d'une restauration. D'époque romane (XIIe siècle), elles occupent le cul-de-four de l'abside (Ascension du Christ, les douze apôtres et trois saintes femmes), les arcades de l'abside (les saints fondateurs Letbald et Altasie), l'absidiole axiale qui prolonge l'abside principale (scènes de la vie de saint Benoît), l'absidiole nord, précisément (vie de l'évangéliste Jean), et l'absidiole sud (le martyre de saint Jean-Baptiste) La crypte sous le chœur, dont elle reprend le plan, est la partie la plus ancienne de l’église. Elle date peut-être du début du 11e siècle. La crypte est l'objet d'un diaporama particulier.
  • Anzy-le-Duc, église Notre Dame de l'Assomption-la crypte

    9 Anzy-le-Duc, église Notre Dame de l'Assomption-la crypte
    La crypte de l'église Notre Dame de l'Assomption d'Anzy-le-Duc dans le Brionnais, se trouve sous le chœur, dont elle reprend le plan. Elle date peut-être du début du 11e siècle et elle est l'un des sanctuaires  chrétiens conservés parmi les plus anciens de tout le pays Brionnais. Elle communiquait avec l'église, par deux escaliers qui venaient se rejoindre en une seule sortie au devant du choeur.