Monaco

  • Monaco, le Casino et l'Opéra Garnier

    24 Monaco, le Casino et l'Opéra Garnier
    Le Casino de Monte-Carlo La façade principale en avant-corps fût achevée en 1890. Cette oeuvre de l'architecte français Jules Touzet est rehaussée d'une marquise en fer forgé et de deux pavillons surmontés de dômes recouverts de céramique, encadrant l'entrée.  De 1890 à 1892, chacune des tourelles a présenté une horloge: l'une donnant l'heure de Monaco et l'autre l'heure de Paris, d’où La Seine et La Méditerranée, deux statues dues au sculpteur italien Fabio Stecchi. L'Opéra Garnier  L’Opéra fut conçu et réalisé par le célèbre architecte Charles Garnier en 1878. Les travaux commencés en juin 1878, furent menés à une allure record puisque huit mois et 16 jours séparent les premières fondations de la pose des stucs et peintures de la voûte. Ce délai fut possible grâce à l’éclairage et aux rotations jour et nuit. L’inauguration eut lieu le 25 janvier 1879. 
  • Monaco, le Casino et l'Opéra Garnier la nuit

    18 Monaco, le Casino et l'Opéra Garnier la nuit
    La nuit, l'éclairage sublime l'architecture du Casino et de l'Opéra Garnier de Monaco Le Casino : La façade principale en avant-corps fût achevée en 1890.  Cette oeuvre de l'architecte français Jules Touzet est rehaussée d'une marquise en fer forgé et de deux pavillons surmontés de dômes recouverts de céramique, encadrant l'entrée.  De 1890 à 1892, chacune des tourelles a présenté une horloge: l'une donnant l'heure de Monaco et l'autre l'heure de Paris, d’où La Seine et La Méditerranée, deux statues dues au sculpteur italien Fabio Stecchi. L'Opéra Garnier :  L’Opéra fut conçu et réalisé par le célèbre architecte Charles Garnier en 1878. Les travaux commencés en juin 1878, furent menés à une allure record puisque huit mois et 16 jours séparent les premières fondations de la pose des stucs et peintures de la voûte. Ce délai fut possible grâce à l’éclairage et aux rotations jour et nuit. L’inauguration eut lieu le 25 janvier 1879. 
  • Monaco, le Casino et l'Opéra Garnier de jour et de nuit

    22 Monaco, le Casino et l'Opéra Garnier de jour et de nuit
    Après les diaporamas séparés du Casino et de l'Opéra Garnier de jour et de nuit, voici un diaporama pour comparer les photos jour/nuit. 
  • Monaco, "Folding House" la maison-sculpture

    11 Monaco, "Folding House" la maison-sculpture
    Installée dans les jardins de la Villa Paloma de Monaco, Folding house (to be continued) est une "oeuvre habitable", entre architecture et sculpture. Elle a été dessinée par Jean-Pascal Flavien dans ses moindres détails. Elle est un prétexte à discussion, à une réflexion de ses habitants, hôtes d'un jour ou plus, invités ensuite à partager leurs impressions.
  • Monaco la villa Hispahan

    11 Monaco la villa Hispahan
    La villa Ispahan à Monaco a été érigée en 1910 par le prince iranien Arfa Mirza Riza Khan. Avec ses mosaïques bleues elle se veut une réplique architecturale de la mosquée d’Ispahan, actuellement troisième ville d’Iran. Les carreaux de céramique sont effectivement une caractéristique unique de l’édifice religieux d’Esfahan ou Ispahan, autrefois capitale de l’empire Perse sous la dynastie des Safavides entre les XVIème et XVIIIème siècles.
  • Monaco, la villa Paloma

    21 Monaco, la villa Paloma
    La Villa Paloma reste une des plus belles demeures patriciennes de la Principauté de Monaco. La date de sa création n'est pas connue, le jardin de la Villa fut confié à Octave Godard, le plus talentueux des élèves du célèbre paysagiste Edouard André (1840-1911). Il y réalisa un des jardins "à l'antique" dont il s'était fait une spécialité. Les vitraux du grand hall d'entrée furent réalisés par le Maître Verrier Fassi Cadet de Nice. La Villa Paloma transformée en Musée National se devait de conserver son aspect originel au coeur d'un jardin en balcon sur la ville. Tous les espaces de la Villa sont accessibles au public et consacrés aux expositions. Le jardin constitue l'écrin de la Villa, son aspect de jardin italien en balcon sur la ville et la mer ont été conservés 
  • Monaco, la villa Sauber

    18 Monaco, la villa Sauber
    La Villa Sauber est l'une des dernières villas Belle Époque de Monaco. On ne sait pas de manière précise la date de sa construction mais il est bien établi qu'au début des années 1900 elle appartenait à la famille Blanc qui a joué un rôle fondamental dans l'essor de la Société des Bains de Mer et du Casino de Monte-Carlo. C'est en 1904 que le peintre Robert Sauber achète la villa pour y installer son atelier. Devant les similitudes qu'elle présente avec l'Opéra construit à la même époque par Charles Garnier, il a souvent été tentant de l'attribuer au célèbre architecte de la Belle Epoque. En 1969, la maison et son jardin deviennent la propriété de l'Etat monégasque.